Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Edito

o
    Bonjour !

    soyez les bienvenus !

    Voici au travers
    d'images et des mots
    un peu de mon univers.
    Je vais essayer
    de vous faire découvrir
    ma petite ville, sa faune
    et sa flore, à ma façon.
    J'espère pouvoir
    vous faire rêver
au travers
    de mes articles
,
    et que vous apprécierez
    ces petits moments
    de bonheur, ces
    "instants privilégiés"
    avec la Nature et
    la vie qui nous entourent

  

                   Bonne ballade
                                Alain

Sites de Sarralbe

 

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

Blogs de la Com Com

o
    Je vous invite à découvrir,
    à redécouvrir, à aimer
    notre Patrimoine,
    les traditions, la douceur
    de vivre des villages
    de notre chère région.
    Vous aurez peut-être
    envie aussi de visiter
    mes blogs favoris de
    la Communauté
    de Communes
    de l'Albe et des lacs...
    une promenade virtuelle
    en récits et en images
    qui vous mènera
    de village en village,
    en passant par Remering,
    Kirviller, Holving.....
o

Infos pratiques

o 
   Urgences

  
POMPIERS             18
   GENDARMERIE       17
   SAMU                     15

  
Médecins
   généralistes
o 
   AIME Raymond /
   SCHMEER Dirk /
   SCHMITT Didier
   03 87 97 80 09
o
  
CHRISTMANN Charles
   03 87 97 82 22
o
   KIRCH Jean-Louis
   03 87 97 83 83
o
   LAURENT Patrick
   03 87 97 00 72
o
   MARSAL Thierry
   03 87 97 82 22

  
Dentistes
o
   AUERT Patrice
   03 87 97 93 07
o
   AUERT Darimont (SCM)
   03 87 97 93 07
o
   DARIMONT Frédérique
   03 87 97 93 07
o
   GARNIER Rodolphe
   03 87 97 80 65
o
   KINTZINGER Pierre
   03 87 97 02 48
o
   ROHR Thierry
   03 87 97 81 89
o
   THIEBAUT Isabelle
   03 87 97 81 89

  
Infirmiers
o
   HINSCHBERGER Michèle
   03 87 97 05 90
o
   WOLF Eugène
   03 87 97 83 85
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 18:53

 

Retrouvez ci-dessous, l'intégralité du discours de présentation des vœux 2017 de Pierre-Jean Didiot et de l'équipe municipale de notre Ville de Sarralbe.

 

Halte2Fluviale08 2014

(Source photo ecran smartphone : RL)

 

Mesdames et Messieurs,

Chères Sarralbigeoises et chers Sarralbigeois,

Chers amis et invités.

Avec toute l'équipe municipale, je suis très heureux de vous accueillir à cette cérémonie de vœux pour 2017. Je vous remercie toutes et tous d'avoir bien voulu honorer de votre présence ce moment de pause que nous voulons chaleureux et convivial. L'année 2016 qui vient de s'écouler a été, il est vrai, particulièrement difficile pour notre pays tout comme pour l'ensemble de l'Europe.

Du fait de la persistance des difficultés économiques et d'un chômage de masse, mais aussi de la multiplication des actes de terrorisme et de la mauvaise gestion de la crise des flux migratoires, un peu partout en Europe, le national-populisme et l'euroscepticisme progressent avec pour point d'orgue le choc historique du "Brexit". Même dans la principale puissance économique mondiale, les Etats-Unis, le populisme de circonstance a triomphé. Un peu partout dans le monde, les idéologies du repli sur soi et du protectionnisme gagnent du terrain. La défiance à l'égard du système politique traditionnel et de la sphère médiatique atteint des sommets inégalés.

Face à tant d'inquiétudes et de désordres, comment s'étonner dès lors que près de la moitié de nos concitoyens choisissent de ne plus voter. Nier la réalité serait irresponsable et ne permettrait pas de se saisir des problèmes pour les affronter. Nous devons être collectivement et individuellement lucides. Car notre pays, notre démocratie sont à la croisée des chemins :

- celui de la colère et de la résignation qui mènera au chaos,

- celui du courage et d'un véritable renouveau pour prendre à bras le corps les difficultés et pour tenter de relever les défis.

2017 sera une année d'élections, celle du président de la République, suivie de celle des députés. D'ores et déjà les candidats potentiels donnent de la voix et  annoncent les grandes orientations de leur programme censées résoudre les maux de notre société. On devrait  s’étonner en relevant  que ces responsables politiques, tous engagés depuis fort longtemps dans l’action, promettent pour demain, ce qu'ils n’ont pas mis en œuvre, lorsqu’ils détenaient le pouvoir. Mais, Il y a en politique, nous le savons tous,  un temps des promesses et un temps des réalisations. Le temps des promesses ne  dure hélas  que  le temps  d’une campagne électorale et ne résiste pas à l’usure de  la confrontation à la dure réalité. Ne dit-on pas avec un certain fatalisme, voire un peu de cynisme que « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ». Mais, ces reculades finissent par entraîner, à la longue, la rupture du contrat de confiance entre les élus et les électeurs.

A Sarralbe, la liste de mon équipe municipale a été élue sur la base de ce contrat de confiance. A aucun moment au cours de ce mandat, et de nos mandats, nous n'avons cherché à galvauder le sens de ces mots.

Quelles sont les priorités pour notre ville sur lesquelles nous avons pris un engagement devant nos concitoyens :

- Nous nous sommes d'abord engagés à protéger l'emploi

Cet engagement est tenu. Nous aidons les entreprises à se maintenir et à se développer dans notre commune. Les engagements que nous avons pris et menés pour les sociétés Inéos et Leach international ont été couronnés de succès :

* en juillet 2016, la ville de Sarralbe a signé la convention de financement des 36,8 millions d'euros d'investissements visant à réduire les risques à la source de cette plateforme pétrochimique et à pérenniser les emplois du site, ce qui permettra à cette entreprise de s'inscrire dans la durée.

* en octobre 2016, notre ville a également signé avec la société Leach International, l'acte de cession des bâtiments communaux que nous avions loués à cette entreprise pour lui permettre d'accueillir son centre de recherche et de développement regroupant ses ingénieurs et faire face à ses nouveaux marchés. Là aussi nous avons su travailler la main dans la main avec ces dirigeants. Leach International est devenue le premier employeur de la ville de Sarralbe avec plus de 420 emplois et la spécificité d'une main d'œuvre majoritairement féminine.

* enfin, depuis l'automne, la commune a une priorité, c'est de sauvegarder l'outil industriel de la société Sécofab et de maintenir de l'emploi industriel

L'objectif de la commune est de faciliter la reprise de l'activité par la société FB2M qui présente un vrai projet industriel.

Je tiens à saluer sur ce dossier, Anne Finck et son équipe et les entrepreneurs locaux qui soutiennent ce projet.

En tous cas, nous aurons respecté, sur le plan de l'emploi, le contrat que nous avons passé avec nos concitoyens.

- Autre axe sur lequel nous avons mis un point d'honneur à respecter nos engagements, persuadés qu'il s'agit de la seule voie possible pour maintenir le lien de confiance entre les citoyens et leurs représentants :préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens. Cet engagement est également tenu.

Dans un contexte des finances publiques de l'Etat de plus en plus contraint, notre saine gestion du budget communal nous a permis à la fois de réaliser les investissements nécessaires au développement de notre ville et d'assurer les services qu'attendent les habitants sans pour autant augmenter les impôts locaux. Depuis 2001, nous avons bataillé pour réduire la dette de notre ville qui s'élevait à près de 7 millions d'euros soit plus de 1 500 € par habitant. Au 1er janvier 2017 cette dette n'est plus que de 558 000 €, soit 121 € par habitant et je vous annonce que l'année prochaine cette dette sera totalement remboursée. Peu de communes en France peuvent avancer un tel résultat.

Troisième volet de notre contrat avec nos concitoyens :

Nous nous sommes engagés à améliorer notre cadre de vie et à faire de Sarralbe une ville pionnière de l'environnement.

Là encore, notre engagement est tenu. Notre ville est accueillante, propre et sécurisée. A Sarralbe, nos engagements reposent sur des transformations réelles et non sur des promesses creuses :

* du point de vue de l'environnement, après la construction d'une chaufferie au bois desservant nos principaux équipements publics, la rénovation thermique de nos bâtiments communaux, la gestion raisonnée et écologique de nos 700 hectares de forêts communales avec l'aide de l'ONF, nous avons soumis en 2016 au régime forestier les 37 hectares de prairies de l'ancien terrain militaire afin de préserver cet espace naturel unique en Lorraine.

Nous avons également fait réaliser des plantations d'arbres sur les cinq hectares de l'ancienne sablière à la sortie Sud de la ville. Enfin, avec l'aide de la grande majorité des propriétaires nous avons procédé à l'entretien de nos cours d'eau qui étaient encombrés depuis plusieurs années par des arbres tombés dans le lit de ces rivières.

* Nous avons également continué à entretenir et à améliorer nos espaces urbains et notre patrimoine si bien que notre ville s'est vue décerner fin 2016 le premier prix du concours national des entrées de ville. Ce prix vient récompenser nos efforts de transformation de la friche de l'ancien port industriel en halte fluviale et d'amélioration de l'accès du centre-ville à partir de l'itinéraire cyclable du canal de la Sarre.

Parmi nos réalisations en 2016, j'aurais pu aussi vous parler des travaux de rénovation de l'entrée du centre culturel et sportif, des travaux de sécurisation au sein du groupe scolaire Robert Schuman, un éclairage public neuf rue d'Eich équipé de luminaires LED qui permet de réduire la consommation d'énergie électrique, l'extension du foyer d'Eich, les travaux de rénovation de la rue Henri de Boppart, le démarrage des travaux de construction d'une passerelle piétonne parallèle au pont départemental à l'entrée de l'école primaire de Rech, le remplacement de tous les équipements ludiques sur trois aires de jeux, la première tranche des travaux de mise aux normes de nos équipements publics à l'accessibilité des personnes à mobilité réduite et des travaux de rénovation de logements du Foyer pour personnes âgées mais la liste serait trop longue et le temps me manque... (je ne voudrais pas abuser de votre position debout)

Enfin, nous nous sommes engagés à continuer de faire de Sarralbe une ville bien vivante qui vibre au rythme des multiples animations et concerts organisés tout au long de l'année. A titre d'exemples :

- le concert estival "Klezmanouche",

- l'accordéoniste virtuose Richard Galliano,

- le 16ème salon des arts de la table et de la gastronomie Michel Roth, meilleur ouvrier de France,

- les pièces de théâtre ,

- les représentations de l'école de Musique et de Danse, les chorales "Cantilène" et "Souffle d'avenir", l'harmonie municipale qui s'est classée première de sa catégorie au concours national d'harmonies de la confédération musicale de France,

- la belle promenade organisée au travers de la ville à l'occasion de la fête patronale de la Saint Martin avec la participation des écoles,

- le concert du Nouvel An avec l'orchestre philarmonique de Strasbourg,

- les innombrables manifestations organisées par notre tissu associatif (les foyers d'Eich et de Rech, l'AMA) et le travail remarquable réalisé chaque année par le Cercle des Amis du Pays d'Albe.

Je ne pourrais pas toutes les citer, tellement elles sont nombreuses,

L'année 2016, aura aussi été une année très riche en animations pour les jeunes de Sarralbe :

* l'accueil périscolaire et extrascolaire qui confirme son succès avec plus de 41 000 heures enfants subventionnées par la ville. S'y ajoutent le centre aéré de cet été pendant 6 semaines et le séjour avec hébergement pour jeunes adolescents à Port Leucate.

* La commission de la Nature et de la Forêt poursuit son travail de fond auprès des scolaires et de notre jeunesse pour les sensibiliser à la préservation de notre environnement et à la biodiversité et bien entendu le soutien financier de la ville à l'ensemble des sorties organisées par nos écoles.

Aucune de ces réalisations n'aurait été possible sans l'implication forte aux côtés de la municipalité, de bénévoles, d'associations mais aussi d'agents publics, autant de cœurs généreux au service de la ville de Sarralbe.

C'est pourquoi, si l'on peut être fier du travail accompli et plus encore du respect à 100 % de nos engagements, je veux aussi rendre hommage à tous ceux qui y ont contribué : les chefs d'entreprises, les salariés, les commerçants, les artisans, les professionnels de santé, les professions libérales, les enseignants, les agents de la fonction publique et les nombreux bénévoles de nos associations.

C'est cette dynamique collective qui fait la force de Sarralbe. Nous avons souvent montré que cette dynamique collective nous permettait de faire entendre notre voix et défendre notre ville, ses atouts et ses intérêts.

Mais l'hommage serait incomplet si l'on ne citait pas aussi toutes celles et tous ceux qui ont contribué au succès de la Communauté de Communes de l'Albe et des Lacs.

Là encore, mon engagement en qualité de président de cette intercommunalité était d'assurer une gestion efficace des compétences choisies librement par les communes en maintenant la fiscalité aux taux les plus bas pour ne pas pénaliser les entreprises de notre territoire et le pouvoir d'achat de nos concitoyens.

Quel est le bilan de ce travail en commun ?

- la piscine communautaire a été totalement modernisée pour plus de 1,5 million d'euros.

- afin de favoriser le tourisme, nous avons aménagé 50 kilomètres de pistes cyclables sur notre territoire reliant l'ensemble de nos 12 communes.

- nous avons aussi fait construire l'une des premières déchèteries de notre secteur répondant aux besoins d'une population de 15 000 habitants,

- nous avons également mis en place un relais parents assistants maternels animé par une puéricultrice,

- nous avons financé l'opération "habiter mieux" qui a permis à de nombreux habitants de notre territoire de bénéficier d'aides financières de l'ANAH.

Enfin, pour mettre un terme à la fracture numérique, nous avons financé pour plus de 3 millions d'euros, le déploiement d'un réseau numérique très haut débit jusque chez l'habitant dans le cadre de Moselle-Fibre.

La première tranche des travaux va démarrer début 2017 et le secteur de Sarralbe devant être relié à partir de 2018.

Là encore, vous pouvez constater que l'intégralité de nos engagements concernant la Communauté de Communes a été tenue. Dans son dernier rapport, la direction régionale des finances publiques a qualifié la situation financière de notre structure intercommunale comme étant parfaitement saine, avec l'absence de toute dette et une fiscalité communautaire restée jusque là particulièrement modérée.

Un grand merci à mes vice-présidents qui sont restés attachés à notre territoire et qui se sont pleinement engagés dans les missions qui leur avaient été confiées : M. Cyrille Fétique, maire de St-Jean-Rohrbach, M. Bernard Clavé, maire de Holving et M. Aloyse Reb, ancien maire de Le Val-de-Guéblange et fondateur de Animcom 13.

Un grand merci aussi à tous les agents publics de la Communauté de Communes pour le travail considérable qui a été accompli. Ils se voient désormais retirer le fruit de leurs efforts et la possibilité de continuer à mettre leur énergie et leur enthousiasme au service de leur territoire.

Mais revenons à Sarralbe.

En 2017, nous continuerons à respecter nos engagements de gestion budgétaire qui ont fait leur preuve :

- pour la 16ème année consécutive, nous maintenons la fiscalité exceptée celle qui serait alors imposée par la CASC, et qui concernera nos entreprises,

- nous allons rembourser l'avant-dernière annuité de la dette de notre ville.

Mais, le principal défi à relever en 2017 sera celui du volet du Plan de prévention des risques technologiques de la société Inéos portant sur les mesures foncières et les travaux de protection des habitations des riverains.

Je me suis déplacé à Bassens en Gironde pour bénéficier du retour d'expérience de cette commune.

Nous demandons que soient respectés, tout comme cela a été fait à Bassens, 2 principes dans le domaine de l'indemnisation des riverains soumis à une obligation de travaux de renforcement de leur habitation et de leurs vitrages :

- aucune avance des frais dans l'attente du crédit d'impôt de l'Etat

- aucune participation financière des riverains pour couvrir les 10 % qui devraient rester à leur charge.

Globalement, nous considérons que le travail réalisé sur les zones vertes et bleues, et les réponses apportées par le représentant de l'Etat sont insuffisants par rapport aux enjeux et qu'un travail conséquent reste à faire avant l'enquête publique.

S'agissant du cofinancement de ces mesures, imposées aux riverains, la ville de Sarralbe avait prévu, dès 2014, de provisionner dans son budget des crédits importants correspondant à sa participation au dispositif.

Vous comprenez maintenant, qu'il fallait réduire, au maximum notre niveau de dettes, afin de pouvoir aujourd'hui, nous engager et répondre pleinement aux coûts du PPRT qui vont se chiffrer en millions d'euros pour notre ville.

Nous nous étions engagés dans notre programme de 2014 sur le financement du PPRT et là encore, nous tenons nos engagements.

Je considère qu'il faut assurer une forme de solidarité entre les habitants de notre ville. Je m'explique : si l'ensemble des habitants de Sarralbe bénéficie des retombées fiscales de la société Inéos (au travers du nombre de nos équipements publics et de la qualité de nos espaces publics), il ne serait pas acceptable que seulement les habitants qui sont déjà soumis aux risques industriels, doivent en plus, supporter les surcoûts financiers des travaux de protection imposés, liés aux risques industriels de ce site.

Il n'est que justice que les recettes fiscales de la commune aident les riverains à financer leurs travaux de protection et nous resterons mobilisés aux côtés de nos concitoyens riverains du site Inéos.

- Autre projet sur lequel nous travaillons pour assurer l'avenir de notre ville en concertation avec la société Inéos et l'établissement public foncier de Lorraine : le devenir de l'ensemble immobilier de cette société sur la butte le long de la rue Ernest Solvay. L'objectif est de créer, sur cet ensemble foncier stratégique à l'entrée de la ville, une continuité et une cohérence avec les aménagements touristiques de la halte fluviale en redonnant ainsi une vocation au bâti inoccupé.

Comme nous l'avons toujours fait, les projets des années à venir continueront d'être élaborés en concertation avec nos concitoyens. La ville de demain ne peut pas se concevoir sans ses habitants, c'est ce choix qui a toujours été le nôtre. C'est en nous servant de nos propres forces, avec notre identité que nous visons plus loin.

Aussi, 2017 verra la finalisation des travaux de requalification de la rue de Strasbourg, principal axe traversant de notre agglomération et lien entre la zone commerciale et notre centre-ville. Après la réalisation des travaux d'assainissement et de l'enfouissement des réseaux aériens, notre ville s'est enfin vue attribuer en octobre, la subvention du conseil départemental de la Moselle.

L'objectif des travaux est de soigner cette entrée de ville et de passer d'une logique purement traversante héritée de l'ancienne voie nationale n°61 à une logique plus urbaine.

En 2017, notre ville procèdera également à la requalification de la rue du Maire Charles Wilhelm avec toujours pour objectif de rendre notre centre-ville plus attractif, mais aussi de réduire la vitesse de la circulation automobile par un élargissement des trottoirs, un rétrécissement de la chaussée et un nouveau feu rouge. L'éclairage public et le stationnement automobile seront également améliorés.

Toujours en 2017 notre ville poursuivra son programme des travaux d'accessibilité des bâtiments et espaces publics aux personnes à mobilité réduite.

Le lotissement "les Tilleuls" qui compte 46 lots à bâtir étant presque totalement construit, il faut d'ores et déjà envisager les études d'aménagement d'un nouveau lotissement d'habitations.

Le site de l'ancien collège Joseph Cressot semblait tout indiqué pour accueillir ce nouveau lotissement, mais les problèmes de présence d'amiante dans les bâtiments n'ont pas encore été pris en charge par le département de la Moselle, malgré son engagement par convention. Le secteur Ouest de notre ville étant impacté par le PPRT, le secteur de Salzbronn étant soumis aux risques d'inondations, celui d'Eich ne disposant pas de surface foncière communale constructible, il convient d'opter pour les terrains communaux situés à Rech dans la continuité de la rue des Bois, à l'arrière du terrain de football pour l'implantation de ce nouveau lotissement.

Les dernières données chiffrées de l'Insee font état, nonobstant les contraintes du PPRT, d'une augmentation régulière de la population de notre ville, démontrant si besoin était, l'attractivité de Sarralbe. Dans le domaine de l'animation, nous poursuivons également nos efforts avec comme nouveauté, 3 concerts de musique celtique pendant 3 week-ends cet été et un partenariat renforcé avec le festival de Fénétrange.

Vous voyez, que l'année 2017 sera encore une année de travail intensif qui fera de Sarralbe une ville de plus en plus agréable pour ses habitants et accueillante pour les visiteurs.

Nous ne manquons pas d'acteurs passionnés à Sarralbe, d'énergies, de compétences, d'intelligence et de bon sens. C'est ensemble que nous ferons avancer notre vile pour livrer aux générations futures, un héritage dont nous sommes et serons fiers.

C'est pourquoi, à l'aube de cette nouvelle année, je vous présente, au nom du conseil municipal, et en mon nom, mes vœux les plus chaleureux.

Des vœux de santé et de bonheur, des vœux de réussite et de succès et surtout des vœux de confiance, de courage et d'énergie.

Vive Sarralbe !

Merci à tous

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by alain - dans Scène de vie
commenter cet article

commentaires